Techniques de production

Voici les cours de techniques de production

 


Le Façonnage

 

Cette étape se réalise obligatoirement après l'impression. Elle comprend toutes les opérations qui consistent à donner la forme et le format définitif au document


LE MASSICOTAGE

c'est la coupe rectiligne d'un document pour lui donner son format définitif


LE RAINAGE

c'est l'action d'écraser les fibres du papier avent le pliage afin d'éviter l'éclatement des fibres , on le fait sur tout les papiers a partir de 150 ou 170 grammes , il s'effectue soit sur machine offset soit sur une ancienne presse typographique


LE PLIAGE

il existe différents plis :

ceci doivent être anticipés des le rough ou la pré maquette, ils permettent en fonction du types de plis de présentés différemment la communication

les différents plis :

  • le pli simple

  • le pli roulé

c'est au moins deux plis parallèles qui donnent l'impression que la feuille est roulée sur elle même

  • le pli fenêtré

2 plis, chaque extrémités étant pliés vers le centre donne l'impression qu'on ouvre une fenêtre ou u volet

  • le portefeuille

c'est un pli fenêtre que l'on repli sur lui même , certains vieux imprimeurs appellent encore ce pli le pli roulé simple

  • le pli accordéon

c'est un pli entrant un pli sortant et ainsi de suite

  • le pli croisé

c'est un pli qui croise un autre pli

  • le pli économique

c'est un pli simple et le document obtenu est replié sur lui même

pour pouvoir utilisé tout ces plis il ne faut pas travaillé avec un support trop épais qui nécessite un reinage. Cela obligerait de faire autant de reinage que de plis et de plier a la main


LE BROCHAGE

c'est la façon dont des feuilles ou des cahiers sont assemblés entre eux.


a) l'agrafage a plat

les feuilles a assemblées sont taquées sur un coté et l'agrafage se fait par le dessus, on l'utilise pour assembler les carnets

ATTENTION : toujours laissé 1 à 1,5 cm pour les agrafes


b) l'agrafage à cheval

la feuille d'imposition est pliée pour constituer un cahier. Celui ci est ensuite agrafer sur le dos ( sur le champs) on peut ainsi rassembler plusieurs cahiers entre eux.

On est cependant limité sur le nombre de page a assembler car au delà de 80 a 110 pages la piqure ( c'est a dire l'agrafage ) devient difficile car il y a trop d'épaisseur et forme un ventre disgracieux, cela dépend aussi de l'épaisseur de la feuille


c)le dos carré

c'est l'assemblage de feuilles ou de cahiers superposés que l'on réalise lorsque le nombre de pages est trop important.

ATTENTION cela a une répercussion sur la disposition des folios

il y a 2 types de dos carrés

  • le dos carré collé

les cahiers superposés sont entaillés sur le dos : c'est le grecquage. On répand une couche de colle et on habille le cahier d'une couverture

*le dos carré cousu collé

chaque cahiers est cousu sur le dos ils sont ensuite assemblés et cousus entre eux , on répand une couche de colle et on appose la couverture

le premier dos est plus facile a réalisé , moins cher mais moins résistant

le deuxième dos est beaucoup plus résistant il s'utilise pour des ouvrages souvent manipulé


d)le collage au pli

c'est un jet de colle que l'on applique a chaque pli du cahier afin de rendre les feuilles solidaires entre elles. Ce collage est trés utilisé sur presse rotative car il permet le brochage en fin de chaine.


LES APPRETS DE SURFACE

        ce sont les opérations qui permettent d'embellir et/ou de protégé un document imprimé

        ces opérations s'effectue immédiatement après l'impression et avent la finition ( reinage , massicotage...)

les différents apprêts de surface

le vernis :

  • le vernis offset :il peut être assimilé a une encre transparente ,il est souvent a appliqué a partir su 5° groupe d'une machine. Il offre une petite protection et donne un aspect satiné au document

il est rarement sélectif

  • le vernis acrylique:il est a base de polymère il nécessite un passage particulier en machine , il peut être mat ou brillant et il est sélectif , il offre un très bon rapport qualité prix

  • le vernis UV: il est a base de prolypopylène , il peut être mat ou brillant , il est sélectif et offre une très bonne protection au document

il existe le vernis UV offset et le vernis UV sérigraphique . Il nécessite un séchage particulier a ultra violet son séchage peut entrainé des risques de craquelures, il est très cher

il est beaucoup utilisé pour les emballage et les produits cosmétiques

  • le pelliculage: rend le papier presque indéchirable , c'est l'application d'une très fine pellicule de plastique collée a chaud sur le document, il existe différentes épaisseur il peut être mat ou brillant , il rigidifie le document cela diminue le grammage du papier , il est cher et non sélectif


             C) le gaufrage

c'est l'emboutissage du papier au verso pour avoir un relief au recto il nécessite la fabrication d'une forme et d'une contre forme et on l'applique a partir d'une ancienne presse typographique

D) la thermogravure

            c'est l'obtention d'un relief sur un document sans avoir de creux. C'est l'application d'une résine sur une encre pas encore sèche. En durcissant celle ci prend la couleur de l'encre et donne un relief ( fait sur ancienne presse typographique)

            E) la dorure à chaud

            c'est l'application a chaud d'une fine couche métallisée or ou argent pour donner au document la brillance et l'éclat de l'or ou de l'argent actuellement il existe différents coloris

on peut combiner différents apprets entre eux.


 

LE PAPIER


I historique


le papier a été inventé en 105 après JC par les chinois. Il a été fabriquer à base d'écorce de fruitiers, de chiffons, et de chanvre, ce mélange été bouilli afin d'obtenir une pâte

ver l'an 750 les musulmans ont récupéré le processus, avec l'invasion de l'Espagne vers 1100 que l'invention s'est diffusée en Europe

En France on l'a réellement utilisée a partir de l'invention de Gutenberg ( au environ de 1440)

On a utilisé le papier à base de chiffon jusque vers 1790. C'est avec l'invention de Nicolas Robert d'une machine permettant la fabrication de feuilles ou de bobines a partir de pâtes que l'on a modifié le contenu des pâtes .

La pâte a papier à 100% de bois n'a réellement été utilisé qu'a la fin du 19 ème siècle


II la fabrication


La fabrication de la pâte est importante car c'est elle qui va déterminé en partie la qualité du papier ainsi que sa blancheur

il existe 2 types de pâtes: la pâte mécanique


la main:

c'est un critère subjectif


le grammage

c'est le poids du papier toujours exprimé en gramme , c'est le poids au mètre carré, il peut avoir une valeur financière ( frai postaux )

exemple de calcul du poids d'une feuille a4 en 80 grammes


(21x29.7x80) / 10 000 = 4.98 grammes environ soit environ 5 grammes


III Les principaux papiers


les couchés

se sont des papiers surfacés c'est a dire très lisses il peuvent être mat ou brillant le séchage de l'encre se fait par oxydation

ils acceptent de forte linéaire de trames

le couché brillant est plutôt utilisé en com commerciale ( dépliant ....) et pour les magasines il flatte les couleurs ( il les rend plus péchues)

les couché mat sont plutôt utilisé pour de la com scientifique ou littéraire

ils existe dans une multitude de grammages


les offsets

on y trouve différentes catégories en qualité et en coloris ils sont peu surfacés . le séchage de l'encre se faisant par pénétration. Ils acceptent mal les fortes linéatures de trames, ils conviennent pour tout les types de travaux


les papiers bouffants

il a la particularité pour un mémé grammage d'être plus épais voire bcp plus épais qu'un autre papier il est très utilisé dans l'édition


le bristol

il est très rigide car les fibre sont très serrés ( chemises....)mais rien de commercial

de qualité moyenne il peut être mat et coloré donc valeur de trames moyenne 100-150 maxi


l'auto copiant

il remplace l'ancien papier carbone

il est revêtu de micro capsule d'encre qui permettent en écrivant sur le premier feuillet de reporté le texte sur les suivants on peut mettre entre 7 et 9 feuillets on l'utilise pour de la facturation bon de commande bon de livraison ...il peuvent être blanc ou de couleur


le papier journal est un papier offset il n'a reçu ni collage ni charge il est de basse qualité


le chromolux

il a la particularité d'etre surfacé d'un seul ou des 2 cotés,il peut être mat ou brillant, sa brillance est très vive

on l'utilise pour des chemises des couvertures ou de l'emballage , il peut être blanc ou coloré


le verger

c'est papier de très haute qualité , il peu être coloré ou non , il contoie
des lignes parallèles filigranées, on l'utilise aussi pour des étiquettes de vins


papier aluminisé

papier qui peut être coloré

le vélin: mémé particularité que le verger mais pas de filigrane


IV CLASSIFICATION ET CONDITIONNEMENT


la fabrication des pâtes a papier est réglementée , l'utilisation et le mélange des pâtes doivent répondre a des normes très précises . C'est l'AFNOR qui détermine la classification, les pourcentages de mélanges

et c'est elle qui attribut au papier leur appellation

les papier sont aussi classés en fonction de leur format


format en mm

A0=841 x 1189

A1=594 x841

A2=420x 594

A3=297x420

A4=210x297

A5=148x210

A6=105x148

A7=74x105

A8=52x74

A9=37x52

A10=26x37


les papiers sont conditionnés différemment en fonction de leur grammages et de leurs dimensions


la rame : cela correspond a 500 feuilles dans un format supérieur au A3

la demi rame : 250 feuilles d'un grammage supérieur a 250 grammes et d'un format supérieur au A3

la ramette: 500 feuilles dans un format inférieur ou égal au A3

Dans une imprimerie le stockage et le conditionnement du papier influent sur sa conservation et sur la qualité du travail a imprimer. Le papier est sensible aux variations hygrométriques .


Tableau

 

Quel papier correspond à quel travail, quel sera le procédé utilisé?

 

 

TYPE DE TRAVAIL

QUANTITE

PAPIER

PROCEDE

GRAMMAGE

Entête de lettre

- de 500 ex

+ de 500 ex

+de 500(en 1 couleur)

Manager

opale de rives

extra-strong

Numérique

Offset

Typographie

80 à 100 grammes

Cartes de COM

cartes de visite

carte de correspondance

 

- de 250 ex

+ de 500 ex

 

Couché mat

 

Numérique

offset

 

250 ou 300 grammes

Dépliant 3 volets

touristique ou commercial

 

2000 à 5000 ex

 

Couché brillant car il flatte la couleur

 

Offset

115 à 135 grammes

Fly

- de 500 ex

+ de 500 ex

Couché mat ou brillant

Numérique

Offset

115 à 150 grammes

Chemise

Env 500 ou plus

Couché mat ou brillant

Offset

+ vernis ou pelliculage

250 ou 300 grammes

fiches

Env 500 ou plus

Couché mat ou brillant

Offset

170 ou 180 grammes

Affichette (30X40 cm)

De 0 a 300 ex

+ de 300 ex

Couché mat ou brillant

Numérique

Offset

135 grammes

Affiches

(40X60 ou 60X80)

De 1 à 5 ex

+ de 5 ex

Couché mat ou brillant

Numérique, traceur

Offset

135 grammes

Plaquette

2volets 21X29,7

3 volets

8 pages

 

500 ex

500 ex

 

Couché mat ou brillant

 

Offset

 

250 grammes

220 à 250 grammes

220 et 180 grammes ou 220 grammes partout

autocollant

- de 500 ex

Papier

 

Numérique ou sérigraphie suivant le format

 

autocollant

- de 500 ex

vinyl

Sérigraphie ou numérique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-    Les Conditions générales de vente d'une entete de lettre :( au dos)utilisation du corps 7 ou 8 inferieur est interdit par la loi

-    vernis acrylique très bon rapport qualité prix

-    pour les autocollant les demandés refendus pour pas galéré a enlevé le papier.


 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site